Quand la Défense avance, la paix progresse
La plume et l'épée
imprimer cette page
Informations pratiques

 

Introduction

Généralités

Conditions d'admissions

Les lycées de la défense relevant de l´armée de Terre : Pour qui ? Pourquoi ?

Nos lycées accueillent, chaque année, environ 4 000 élèves en internat, de la classe de 6ème jusqu´aux classes préparatoires aux grandes écoles militaires.

Le contexte actuel marqué par de nombreuses interventions hors de nos frontières, la mobilité inhérente au métier militaire et la professionnalisation des armées entraînent une double mission :

Dans le cadre de la politique d´aide à la famille, il s´agit, prioritairement, d´assurer une scolarité secondaire stable et de qualité aux enfants de militaires ou de fonctionnaires titulaires. Ce faisant, ils participent directement à l´amélioration de la condition militaire.

Dans le cadre de la politique d´aide au recrutement d´officiers, il s´agit de permettre à tout jeune français de préparer dans les meilleures conditions, les concours des grandes écoles militaires.

En outre, en 2008, le ministre de la défense a souhaité promouvoir l´égalité des chances au sein de son institution. Dans ce cadre, il a décidé de faciliter l´admission d´enfants boursiers de nationalité française issus de milieux modestes dont les parents ne sont pas ressortissants du ministère des armées ou de la fonction publique.

N´hésitez pas à contacter la section lycées militaires de la Direction des Ressources Humaines de l´Armée de Terre (DRHAT) de TOURS qui s´efforcera de répondre à vos interrogations.


   
 
INTRODUCTION
   

Ce document traite principalement des quatre lycées de l´armée de terre, subordonnés à la Direction des Ressources Humaines de l´Armée de Terre (DRHAT). Il est un condensé des circulaires annuelles.

Le lycée naval de BREST et l´école des pupilles de l´air de GRENOBLE disposent de leurs propres procédures d´admission.

GENERALITES
   

En matière d´enseignement, les lycées militaires sont des établissements très proches de ceux de l´éducation nationale. Les programmes y sont enseignés par des professeurs détachés de ce ministère.

Ils fonctionnent sous le régime de l´internat et sont mixtes. L´encadrement des élèves est composé d´officiers et de sous-officiers de carrière assurant la fonction d´éducateur.

Les lycées sont placés sous l´autorité d´un colonel, chef d´établissement. Il a en charge deux missions principales : l´enseignement et l´éducation des élèves. Il est en outre responsable du soutien du personnel, des matériels et de l´infrastructure du lycée.

Pour la réalisation de cet ensemble de missions, il dispose :

  • d´un proviseur, plus particulièrement chargé d´organiser et de diriger l´enseignement conformément aux directives de l´éducation nationale (volet « direction de l´enseignement » de la mission). Celui-ci est placé à la tête du corps professoral détaché de l´éducation nationale ;
  • d´un encadrement composé d´officiers, de sous-officiers et de personnels contractuels en charge de la surveillance des élèves (volet « éducation » de la mission) ; d´un groupe de soutien composé de cadres militaires, de fonctionnaires et ouvriers civils (volet « soutien » de la mission).

Héritiers des anciens collèges militaires, les lycées militaires bénéficient de l´organisation décrite dans le code de l´éducation (articles R425-1 et suivants) et l´arrêté du 21 mars 2006 relatif à l´organisation et au fonctionnement de ces établissements.

Ils ont tous une double vocation :

AIDE A LA FAMILLE et AIDE AU RECRUTEMENT

Les modalités d´admission varient selon les classes.

CONDITIONS D'ADMISSION
   

AIDE À LA FAMILLE

Il s´agit de privilégier l´accès aux enfants dont les parents sont soumis à l´expatriation ou à de fortes contraintes professionnelles et à ceux issus de milieux modestes. Ce mode d´admission est donc exclusivement réservé à des ayants droit répartis en trois groupes.

  • GROUPE 1 : Ce groupe représente 70 % minimum des admissions prononcées au titre d´une année. Il se compose essentiellement d´enfants de militaires d´active ou retraités et de réservistes.
  • GROUPE 2 : Ce groupe représente 15 % maximum des admissions prononcées au titre d´une année. Il se compose essentiellement d´agents du ministère des armées, de fonctionnaires titulaires et de magistrats de l´ordre judiciaire.
    Les assimilés fonctionnaires et les contractuels ne sont pas considérés comme des ayants droit.
  • GROUPE 3 : Ce groupe représente 15 % maximum des admissions prononcées au titre d´une année. Il se compose d´enfants ne relevant ni du groupe I ni du groupe II et détenteurs de bourses ou éligibles aux bourses de l´éducation nationale au moment du dépôt de leur candidature.

ATTENTION ! Seules les classes du second cycle (de la 2nde à la terminale) sont accessibles au groupe III.

CATÉGORIES D´AYANTS DROIT POUVANT PRÉTENDRE À UNE ADMISSION AU TITRE DE L´AIDE À LA FAMILLE.

GROUPE I

  • Pupilles de la nation ;
  • Orphelins de père ou de mère dont le parent, militaire d´active est décédé ;
  • Enfants et enfants fiscalement à charge de militaires d´active quelle que soit la position statutaire du militaire ;
  • Enfants et enfants fiscalement à charge d´anciens militaires d´active radiés des cadres ou rayés des contrôles pour raisons de santé suite à une maladie ou une blessure reconnue imputable au service ;
  • Enfants et enfants fiscalement à charge d´anciens militaires d´active radiés des cadres ou rayés des contrôles :
    • soit en ayant acquis des droits à pension militaire de retraite ;
    • soit à l´issue d´un engagement minimal de huit ans dans les armées en tant que militaire du rang ;
  • Enfants et enfants fiscalement à charge de réservistes totalisant un minimum de dix années d´engagement dans la réserve opérationnelle au premier janvier de l´année d´admission dans le lycée.

GROUPE II :

  • Enfants et enfants fiscalement à charge d´agents du ministère des armées, de fonctionnaires titulaires de la fonction publique ou de magistrats de l´ordre judiciaire, quelle que soit leur position statutaire, retraités ou décédés.

GROUPE III (uniquement pour les élèves du 2nd cycle de l´enseignement secondaire)

  • Enfants ne relevant ni du groupe I ni du groupe II et détenteurs de bourses ou éligibles aux bourses de l´éducation nationale au moment du dépôt de leur candidature.

Attention ! L´admission définitive est subordonnée à l´obtention effective de la bourse nationale d´enseignement du second degré de lycée pour l´année scolaire postulée.

AIDE AU RECRUTEMENT

Nos classes préparatoires et le brevet de technicien supérieur « Cyber défense » sont ouverts à tout jeune Français, titulaire (ou en passe d´obtenir ce diplôme) de l´un des baccalauréats de l´enseignement général pour les classes préparatoires élargi à la filière STI2D pour le BTS Cyber défense.

ADMISSION A TITRE ETRANGER

Ces admissions ne concernent que les postulants de nationalité étrangère et seulement dans les classes du deuxième cycle du secondaire et les classes préparatoires.

Dossier à demander à l´attaché de défense près l´ambassade de France du pays d´origine du candidat à partir de janvier et à lui retourner pour le 1er avril.

Accessibilité | Plan du site | Liens Retour en haut de page
Copyright Ministère de la Défense 2007 / Mentions Légales